Disney pourrait-il perdre les droits de Spider-Man, Doctor Strange et d’autres personnages ?

Marvel a intenté cinq procès contre les héritiers de Steve Ditko et d’autres créateurs de bandes dessinées. Qui touchera les redevances ?

Disney-pourrait-il-perdre-les-droits-de-Spider-Man-Doctor-Strange-et.jpg

Oui, nous le savons : l’avenir du Marvel Cinematic Universe nous tient en haleine, car des films comme Eternals, Spider-Man : No Way Home et Dr. Strange dans le Multivers de la folie promettent d’être épiques à tous points de vue. Si l’on ajoute à cela les séries qui sont arrivées et celles qui sont encore à venir, il est impossible de ne pas s’enthousiasmer.

Cependant, même avec la ribambelle de productions qu’ils ont en ligne de mire, Marvel Studios n’est pas à l’abri de quelques ennuis judiciaires. Au cours des mois précédents, les héritiers de créateurs comme Steve Ditko et d’autres ont demandé leur part du gâteau en ce qui concerne les droits d’auteur de divers personnages… et maintenant, la maison de production appartenant à Disney se prépare à riposter.

Les héritiers exigent leur part du gâteau : fin des redevances

Commençons par le début : qu’est-ce que la résiliation du droit d’auteur ? Pour faire court, les héritiers de créateurs de bandes dessinées comme Steve Ditko, Jack Kirby, Don Rico, Gene Colan et Don Heck font valoir le droit de résiliation des droits d’auteur que Marvel Worldwide Inc (c’est-à-dire Marvel Comics, propriété de Disney) détient sur des personnages comme Spider-Man, Dr Strange, Iron Man, Thor, Black Widow, Ant-Man et bien d’autres.

Cela signifie, selon Variety, que sur la base de l’acte de 1976 sur le droit d’auteur, les héritiers peuvent mettre fin à la licence d’une œuvre spécifique après une certaine période. Bientôt, les proches des créateurs sont déjà autorisés par la loi à demander que les droits d’auteur des personnages soient transférés entre leurs mains et n’appartiennent plus à Marvel.
L’affaire la plus récente remonte au mois d’août dernier, lorsque Patrick Ditko, frère de Steve Ditko, a fait savoir à Marvel Worldwide Inc. qu’il allait se battre pour les droits de Spider-Man, super-héros apparu pour la première fois dans le numéro 15 d’Amazing Fantasy de 1962, avant de recevoir sa propre série de bandes dessinées. Stan Lee et Steve Ditko sont les co-créateurs de l’arachnide. Si la bataille juridique se poursuit en faveur de Patrick Ditko, Marvel perdra les droits du wall-crawler exactement en juin 2023 et là, la liste des “ennemis” de la maison d’édition appartenant à Disney ne s’arrête pas.

Disney pourrait-il perdre les droits de Spider-Man, Doctor Strange et d’autres personnages ?

Spider-Man. Photo : Marvel comics.

Marvel riposte en intentant un procès

Le vendredi 24 septembre, il a été révélé que Marvel Worldwide Inc (c’est-à-dire Marvel Comics, propriété de Disney) a intenté cinq procès devant les tribunaux de New York et de Los Angeles contre les héritiers qui avaient précédemment déposé l’avis de résiliation du droit d’auteur.

Marvel affirme dans les poursuites que les héritiers n’ont pas le droit de réclamer des redevances puisque les personnages ont été créés par leurs auteurs dans le cadre d’un concept de “work-for-hire”. En bref, cela signifie que les auteurs ont créé les personnages à la demande expresse de l’éditeur et qu’ils savaient à l’avance que les droits sur ceux-ci appartiendraient à la société de bandes dessinées.
Disney pourrait-il perdre les droits de Spider-Man, Doctor Strange et d’autres personnages ?

Daniel Petrocelli, l’avocat de Marvel, mentionne que les œuvres ont été commandées par l’éditeur et que les droits appartiennent donc à la société. De ce fait, les avis de résiliation des héritiers ne devraient avoir aucun effet valable à l’avenir.

D’autre part, Marc Toberoff, avocat des héritiers, affirme que l’éditeur devrait partager les droits et la richesse générée puisque ces personnages ont produit des franchises de plusieurs millions de dollars et qu’il est injuste que les bénéfices ne soient pas distribués.

Marvel a intenté des poursuites contre Patrick Ditko, frère de Steven Ditko (co-créateur de Spider-Man et Dr. Strange) ; Larry Lieber, frère de Stan Lee et co-créateur de Thor, Iron Man et Ant Man ; Keith A.. Dettwiler, neveu de Don Heck (co-créateur de Iron Man, Black Widow, Hawkeye) ; Nanci Solo et Erik Colan, enfants de Gene Colan (co-créateur de Captain Marvel, Falcon, Blade) ; ainsi que Michelle Hart-Rico et Buz Donato Rico III, héritiers de Don Rico (créateur de Black Widow).