Un bug de Google redirige les liens AMP vers la version complète dans iOS 15

De nombreux sites Web, en particulier les portails d’actualités, disposent d’une version AMP en parallèle, constituée d’une « version accélérée » de celui-ci, optimisée pour le chargement à partir d’appareils mobiles.

Avec l’arrivée d’iOS 15, les résultats de recherche Google ont soudainement cessé de renvoyer aux versions AMP de ces sites. Il y avait initialement des spéculations sur une éventuelle décision de la société de commencer à interrompre ce système, mais récemment, une confirmation est venue du moteur de recherche indiquant que tout cela est dû à une erreur qui devrait être corrigée rapidement.

AMP a cessé de fonctionner sur Google depuis iOS 15 en raison d’un bug

iOS 15 est disponible à partir du 20 septembre. Parmi ses nouveautés, il n’y avait aucune allusion à des changements avec AMP. Le même cas a été présenté avec Google, à aucun moment aucune mesure connexe n’a été signalée.

Le problème a commencé à être signalé via différentes plateformes numériques et en raison du manque d’informations contextuelles sur la situation, diverses analyses et théories ont commencé à circuler.

La seule chose qui était initialement connue est que seules les recherches Google exécutées à partir d’iOS 15 présentaient cette anomalie avec les redirections AMP. Dans les versions antérieures du système d’exploitation, le problème ne se produit pas.

Parmi les différentes pistes explorées par les internautes, une option qui s’est renforcée dans la discussion a été l’éventuelle décision de Google de s’appuyer progressivement sur cette technologie. Par exemple, Jeff Johnson, un développeur iOS, s’est joint à la discussion en soulignant qu’après avoir effectué quelques tests, il a détecté que le moteur de recherche Alphabet ne réagissait de cette manière qu’avec les requêtes de l’agent utilisateur Safari 15.0, correspondant à la dernière version d’iOS.

Théorisant sur les raisons possibles de cette décision alléguée, il a souligné une stratégie liée à un nouveau modèle commercial d’Apple, puisque la dernière version du système d’exploitation iPhone a ajouté la compatibilité avec les extensions pour son navigateur Safari, se démarquant parmi les options Certaines options payantes pour ignorer les redirections AMP.

Si la clarification avait pris plus de temps, cela aurait probablement été l’occasion d’apprendre plus de théories, basées ou non sur des aspects techniques. Cependant, une réponse explicative est venue d’un employé de Google, Danny Sullivan, qui via son compte Twitter, répondant à Johnson, a confirmé qu’il ne s’agissait que d’un bug : « C’est une erreur spécifique d’iOS 15 sur laquelle nous travaillons. Nous espérons que cela sera bientôt résolu », a-t-il déclaré.

Dans l’univers total des smartphones actifs, on estime que les iPhones représentent un quart du marché mondial. Pour cette raison, le trafic provenant d’iOS devrait représenter une fraction significative des visites mobiles qu’un portail reçoit.

Pour cette raison, ceux qui administrent des sites Web ou gèrent des campagnes via ce canal trouveront probablement des anomalies dans les métriques de trafic de leurs versions AMP, compte tenu de ce bug dans iOS 15 qui devrait bientôt disparaître.