Modern Warfare II pourrait être le titre de Call of Duty 2022

Ce qui prête à confusion avec Call of Duty Modern Warfare II est le titre de COD 2022 ?

Modern Warfare II pourrait être le titre de Call of Duty 2022

Call of Duty : Vanguard n’est même pas encore sorti et le titre du jeu de l’année prochaine a peut-être déjà fuité. Si ces informations sont exactes, Call of Duty 2022 s’appellera Call of Duty : Modern Warfare II – à ne pas confondre avec Call of Duty : Modern Warfare 2, bien sûr.

Bien entendu, le jeu Call of Duty 2022 sera le prochain de la série des créateurs de la franchise, Infinity Ward – le jeu Black Ops Cold War de l’année dernière était signé Treyarch et Vanguard du mois prochain est signé Sledgehammer – et fera vraisemblablement suite au reboot de Modern Warfare de 2019. Il semble logique de penser qu’Infinity Ward donnera une suite à un jeu qui a connu un tel succès.

Selon Tom Henderson, un initié de l’industrie, Activision et Infinity War pourraient opter pour le titre simple – mais déroutant – Call of Duty : Modern Warfare II pour le jeu de 2022. Henderson a récemment annoncé que Battlefield 2042 serait retardé de quelques semaines, ce qui s’est produit exactement comme il l’avait annoncé.

M. Henderson précise qu’il a vu des illustrations ” étonnantes ” du jeu, clairement intitulé ” Modern Warfare II ” – Activision utilise probablement des chiffres romains pour le distinguer de Modern Warfare 2 de 2009 – mais admet que ce titre pourrait ” changer au cours du développement “. Après tout, il reste plus d’un an avant la sortie du jeu.

En attendant, Call of Duty : Vanguard sort le 5 novembre et nous espérons pouvoir le voir à ce moment-là. Outre les discussions sur Call of Duty et Battlefield, Henderson a récemment rapporté que le développeur de Heavy Rain, Quantic Dream, travaille sur un jeu Star Wars, qui n’a toujours pas été annoncé.

Activision Blizzard est confronté à un procès intenté en juillet par l’État de Californie (étendu depuis aux contractants de l’assurance qualité et du service clientèle) alléguant des années de discrimination et de harcèlement. Depuis lors, le PDG Bobby Kotick a qualifié la réponse initiale de l’entreprise de “sourde”, les employés ont organisé un débrayage, le président de Blizzard J Allen Brack a quitté son poste et l’ABK Workers Alliance a exigé des changements au sein de l’entreprise. L’action en justice est en cours ; suivez les derniers développements ici.

En septembre, une agence du gouvernement fédéral américain a ouvert une enquête sur la réponse d’Activision Blizzard aux plaintes pour inconduite sexuelle et discrimination déposées par ses employés, dans le cadre de laquelle Kotick aurait été cité à comparaître. La société est également confrontée à une autre plainte pour pratique déloyale de travail, alléguant une “intimidation des travailleurs et un démantèlement syndical”, déposée par un syndicat de travailleurs, également en septembre.

Par ailleurs, Activision Blizzard a conclu un accord avec la Commission américaine pour l’égalité des chances en matière d’emploi (Equal Employment Opportunity Commission) “pour régler les plaintes et renforcer les politiques et les programmes de prévention du harcèlement et de la discrimination”.

Participez à la conversation en vous rendant sur nos pages Facebook et Instagram. Pour rester au courant des derniers guides, actualités et critiques de jeux sur PC, suivez PCGamesN sur Twitter et Steam News Hub, ou téléchargez notre application gratuite pour Overwolf.