Facebook va embaucher 10 000 personnes en Europe pour construire le métaverse

Le métaverse, cet univers virtuel dans lequel nous pouvons presque tout faire, mettant en vedette des films comme Ready Player One, se rapproche de plus en plus de devenir une réalité. Maintenant, Facebook a annoncé l’embauche de milliers de personnes pour le faire.

L’idée est que nous puissions jouer, travailler et communiquer dans un environnement entièrement virtuel, en utilisant des lunettes de réalité virtuelle qui nous permettent de vivre l’expérience de manière réaliste.

Aujourd’hui, dans une phase où Facebook peine à améliorer son image, et où il fait face à des appels à la réglementation pour freiner son influence, il annonce ce nombre énorme d’embauches sur un continent qui n’a pas beaucoup d’appréciation, le continent sur lequel le plus pari la vie privée en ce moment.

Facebook défend le métavers en disant qu’il peut aider à débloquer l’accès à de nouvelles opportunités créatives, sociales et économiques, et pense que les Européens seront responsables de le façonner dès le départ.

Il le rapporte sur son blog, où il précise qu’au cours des cinq prochaines années, ils embaucheront des milliers de personnes, dont des « ingénieurs hautement spécialisés », investir en Europe pour donner accès à des consommateurs, des universités et des talents de qualité, selon les termes de Facebook lui-même.

Il a confirmé une fois de plus que le métavers ne se construit pas du jour au lendemain par une seule entreprise, et bien qu’il n’ait pour l’instant investi que 50 millions dans le financement d’ONG qui contribuent à construire le métavers de manière responsable, tout semble indiquer que cet investissement grandira avec le temps.

L’objectif est de concrétiser l’idée du métaverse dans environ 10 à 15 ans, il est donc encore temps pour nous de faire des annonces vraiment tangibles.